Home
Blog (D)
Books - Bücher
Links
Impressum
Korsakow

Voici une lettre de Siméon Karsakoff (Ssemen Korsakow) à Hahnemann, écrit en Octobre 1832, reçu probablement  le 11 Novembre, 1832.

Korsakoff

..11 Nov. Karsakoff

    Monsieur!

    Pénetré des expressions flateuses que vous avez bien
    voulu m’adresser, j’ai redoublé d’efforts pour les mériter, du moins
    autant que cela dependait de moi. Cela m’a conduit a une découverte,
    qui facilitera peut etre aussi l’usage de l’Homeopathia. Je m’empresse
    de vous faire hommage de quelques exemplaires d’une brochure, que
    je viens de faire imprimer sur ce sujet, de même d’un modèle en
    petit de l’Homéoscope rectilique [rectiligne?], qui quoique grossierement fait a la cam-
    pagne ou je demeure, peut cependant faire apprecier mieux qu’une descri-
    ption, les avantages de ce procédé. Je me regarderai heureux si le
    moyen que j’indique obtient votre approbation.

    Je crois de mon devoir encore de vous communiquer quelques
    effets du sang humain, que j’ai trouvé très energique pour les maladies
    du système sanguin. Voici d’abord la maniere dont je l’avais préparé.
    Je me suis piqué avec une aiguille un doigt, j’ai impregné avec ce sang
    un Streukugelchen, que j’ai mis dans une phiole contentant environ 1000
    dragées pareilles mais simples et j’ai secoué cette phiole pendant une demi-
    minute. D’après le système de signes, que j’ai adopté pour cette espèce de
    preparation je l’ai nominé Sanguis m. (minima). Ensuite j’ai tiré de
    cette phiole une dragée que j‘ai de même introduite dans une autre phiole
    avec 1000 dragées, ce qui a produit Sanguis m.1. (minima prima) et c’est avec
    ces dernieres que j’ai obtenu des effets decidément salutaires dans
    plusieurs cas de Plethora, comme aussi dans les mauvaises si??? pro-
    venant de saignées trop souvent ou mal a propos repetées, dans des
     metroragies etc. Mr le Docteur Hermann, a qui j’ai communiqué
    cette préparation au degré, Sanguis m.2, en a fait aussi usage
    avec succès. Cette observation poura conduire a faire faire des
    recherches sur les autres parties de notre organisme dans les quelles
    sont peut etre cachées des remêdes fort efficaces. Voila la raison
    qui ma determiné a vous soumettre ces faits assez curieux.

    Je suis avec le respect le plus profond,

    Monsieur,

    St. Petersbourg,                      votre zélé admirateur

    le 17/29 Octobre, 1832            Siméon Karsakof

Transcription par Gaby Rottler,  2000

(La lettre originale se trouve dans “ L’Archive de Homéopathie”, No. A 621, dans l’institut pour l’histoire de la médecine de l’Institut Robert Bosch. Une photographie se trouve dans le livre “Frühzeit der Homöopathie, R. Wittern, Hippokrates Verlag.)

Reproduction de cette lettre avec permission bienveillante de ‘L’institut pour l’histoire de la médecine du l’institut Robert-Bosch’, Stuttgart.

Un commentaire (en Anglais)

Copyright Gaby Rottler, 2014

Last update:  July,  2014